La vision de StackinSat : Bitcoin, bitcoin et encore bitcoin !

Jonathan Herscovici
13 min readDec 31, 2021

Quelle année 2021 pour StackinSat ! Même si nous n’avons pas pu réaliser tout ce que j’avais annoncé l’année dernière (oui oui il y a toujours des imprévus dans une startup), cette année a en réalité été celle de la construction des fondations de la société, et dans une vision à long terme, c’est clairement ce qu’il faut privilégier : infrastructure technique, branding, core team, positionnement marketing, diversification, etc. Un peu comme Bitcoin, StackinSat travaille sur sa résilience pour parcourir toutes les épreuves du temps. Je vais aborder dans cet article la vision et la stratégie de StackinSat en vous présentant nos nouveaux projets pour 2022 et les prochaines années. Mais j’ai aussi besoin de vous. Afin de vous proposer les produits et services qui vous correspondent le plus, nous avons besoin que vous répondiez à ce court questionnaire ici, notamment pour l’élaboration de notre nouveau service de conservation de bitcoin.

2021 : construction de la rampe de lancement

En 2021, nous avons observé une phase de croissance très importante jusqu’à notre levée de fonds d’un million d’euros annoncée en juillet (ici). Nous avons la chance d’avoir 42 business angels dont plusieurs personnalités connues du monde du bitcoin français qui nous apportent une aide précieuse sur des sujets divers et variés. Merci à eux pour la confiance qu’ils nous ont accordée !

Nous avons, depuis, obtenu un financement de 350k€ de la part de BPI sous forme de prêt. Après leur investissement au capital d’ACINQ en 2019, cela fait plaisir de voir que la Banque Publique d’Investissement soutient une autre société positionnée sur Bitcoin et non sur “LA blockchain” ; pour ceux qui ne l’auraient pas lu, je vous remets mon article BITCOIN, NOT BLOCKCHAIN ici. Je n’ai rien contre les milliers d’autres blockchains, coins ou tokens listés sur CoinGecko (c’est mon côté entrepreneur qui parle), je préfère simplement concentrer mon énergie vers quelque chose dont je suis certain qui existera encore dans 5 ou 10 ans (ce qui n’est absolument pas le cas des autres cryptos, dont Ethereum qui pourrait même s’effondrer si la mise à jour 2.0 ne réussit pas ou d’être remplacé par l’un de ces multiples concurrents). Par ailleurs, le “temps de cerveau” à allouer sur le top 50 de coinmarketcap ne m’intéresse pas, il y a déjà tellement de choses à faire sur Bitcoin ! L’argument le plus important, c’est sans aucun doute le fait que Bitcoin est en réalité le seul vrai projet décentralisé et sécurisé qui soit à la fois un système monétaire et un moyen de paiement universel, immuable, indestructible et incensurable.

Enfin bref, revenons à StackinSat. Les derniers mois de l’année nous ont permis de consolider cette croissance en structurant notre équipe. Depuis cet été, nous sommes passés de 5 à 18 personnes en quelques mois. Nous recherchons d’ailleurs un compliance officer ici et un business developer ici pour finaliser cette première vague d’embauche de #SatoshiSoldiers.

Cette phase de recrutement est critique pour une startup car elle doit trouver les meilleurs profils pour bâtir une core team capable de tenir sur la durée. Nous avons mis en place une méthode de travail agile, qui correspond bien à la philosophie de l’équipe, ce qui permet de se concentrer sur le développement d’un produit à la fois qualitatif et apportant le maximum de valeurs à nos clients. Nous sommes désormais prêts à scale-up en 2022 !

Les chiffres au 30.12.2021 :

  • 9600 utilisateurs (Nous avons donc multiplié par 10 notre base d’utilisateurs, 900 utilisateurs au 28.12.2020)
  • 85% des utilisateurs sont des hommes
  • 10% des utilisateurs ne résident pas en France
  • Moyenne d’âge : 36 ans

Achat récurrent :

Achat ponctuel :

  • 450€ en moyenne (pour les clients qui en font)

Source d’acquisition :

Frais de minage par clients :

100 sats de frais de minage (soit 0,05€) en moyenne par client depuis le lancement (pour rappel, 1 bitcoin = 100 000 000 sats). Il s’agit donc des frais de livraison des bitcoins que nous mutualisons pour tous les clients afin de réduire l’impact des frais de retrait sur la performance globale. Les frais de retrait d’une plateforme d’échange (entre 15 000 à 50 000 satoshis) sont infiniment plus importants ce qui décourage généralement de faire un DCA sur ce genre de plateforme. Pour ceux qui se posent la question de l’intérêt d’utiliser StackinSat plutôt qu’un exchange c’est ici. Vu que nous mutualisons les frais de retrait (ou frais de minage), nous sommes en moyenne à 100 sats par client (soit 0,05€). Plus nous aurons de clients, plus les frais diminueront !

Je ne préfère pas encore communiquer précisément sur les volumes (vous pouvez déjà avoir une estimation avec les chiffres que je vous ai donnés). J’attends déjà que les autres sociétés crypto communiquent au moins un peu :)

Attention, tenez-vous prêts : notre anniversaire (et celui de Bitcoin) arrive ce Lundi 3 Janvier 2022 et on vous a concocté plein de cadeaux super sympas !

Première itération de la vision : Épargne et Investissement (2020–2023)

Depuis la création de la société, nous savions, avec mes associés, que le DCA était la première étape d’une vision plus globale sur Bitcoin. On se concentre aujourd’hui sur le premier cas d’usage du Bitcoin, à savoir son statut de réserve de valeur, c’est-à-dire la dimension épargne et investissement qui représente la première itération de notre vision et qui correspond à une demande très importante de la part des épargnants notamment pour protéger leur patrimoine de l’inflation. StackinSat est à l’opposé d’une plateforme de trading pour de la spéculation à court terme. Notre plateforme sert principalement à investir à long terme en dehors du système de monnaie-dette illimitée dans lequel le monde évolue depuis plus de 50 ans et la fin des accords de Bretton Wood.

La deuxième étape sera de proposer un service de conservation intégré à la plateforme qui permettra aux utilisateurs qui le souhaitent de ne plus avoir à sécuriser eux-mêmes leurs clés privées. Même si cette fonctionnalité va à l’encontre de la philosophie de Nakamoto, elle répond à un besoin très important du public. Certains clients ont trop peur de perdre leurs clés privées, c’est une véritable angoisse pour beaucoup d’entre eux. Cette angoisse est très probablement liée au fait qu’au moins 20% des bitcoins minés sont perdus à jamais (source ici). Pour rappel, chez StackinSat, nous défendons le fait qu’il est important de détenir soi-même ses bitcoins (not your keys, not your coins). C’est la raison pour laquelle les clients qui nous confieront le stockage de leurs bitcoins devront supporter des frais de garde ou de conservation. D’ailleurs, je vous remets ici le court questionnaire qui nous permettra de proposer le meilleur modèle économique possible pour cette nouvelle fonctionnalité.

Ce nouveau service engendre de forts défis de sécurité. Comme vous le savez certainement déjà, il y a eu par le passé de nombreux scandales liés aux hacks de plateformes qui se sont fait voler les bitcoins des clients, notamment l’affaire MtGox qui a fait couler beaucoup d’encre.

Ainsi, nous allons mettre en place tous les moyens pour sécuriser la plateforme d’éventuelles attaques, avec un niveau de sécurité digne de la NASA. Les enjeux de sécurité étant très importants sur la conservation de Bitcoin, nous ne voulons pas nous précipiter à lancer cette fonctionnalité sans avoir validé la robustesse et l’impénétrabilité de notre infrastructure technique. C’est primordial. Nous devrions lancer ce service de coffre-fort numérique au deuxième trimestre 2022 après avoir testé notre infrastructure en faisant appel à des “white hackers”.

Cette évolution va nous faire changer d’envergure : alors que nous nous contentions de faire de l’achat de bitcoins et leur livraison vers nos clients, nous serons potentiellement amenés à avoir des gros volumes sous gestion. Nous devrons donc être en capacité d’absorber la montée en charge. Actuellement, nous avons un Minimum Viable Product, c’est-à-dire que nous avons développé un produit opérationnel pouvant supporter environ 50.000 utilisateurs. Notre future infrastructure pourra en accueillir jusqu’à un million sans aucun problème.

Sachez par ailleurs que nous devrions également lancer la conversion bitcoins-euro, toujours à 1,5% de frais, quelque temps après le service de conservation de Bitcoin, au plus tard en juin 2022.

La troisième étape — de cette première itération — serait de proposer aux utilisateurs la possibilité de faire travailler leurs bitcoins qui dorment à travers un service de lending. Ce service consisterait à offrir un rendement sur les bitcoins laissés en conservation sur la plateforme StackinSat(J’utilise volontairement le conditionnel ici car le lancement de ce produit, qui me tient à cœur, sera assez compliqué à sortir pour différentes raisons). Nous sommes en train d’étudier plusieurs options afin de maintenir une sécurité optimale des bitcoins conservés chez nous dans le but d’éviter à tout prix par exemple les récents déboires de la société Celsius Network (plus d’info ici).

Et enfin, plus tard dans l’année 2022, nous étudierons la possibilité de proposer à nos clients les Bitcoins Bonds du Salvador, annoncé par le Président Nayib Bukele le 20 novembre dernier lors de la Bitcoin Week. Pour comprendre de quoi il s’agit, je vous invite à regarder la vidéo ci-dessous qui présente le concept et les grands principes de ces Volcano Bonds proposés en partenariat avec Bitfinex et Blockstream.

Par ailleurs, si vous me suivez sur les réseaux sociaux (notamment Twitter ou Instagram), vous savez que nous sommes partis une dizaine de jours au Salvador pour vivre cette expérience inoubliable avec d’autres bitcoiners français. Nous préparons d’ailleurs un reportage vidéo en partenariat avec Rogzy que nous devrions publier dans le courant de l’année 2022. Stay tuned !

Si vous voulez en savoir plus sur notre expérience salvadorienne, je vous invite vivement à écouter mon associé Joss sur le podcast Parlons-Bitcoin ici ou encore Yorick de Mombynes, le meilleur d’entre nous, sur le podcast Univers Bitcoin ici.

> L’expansion européenne et le B2B comme source de croissance en 2022 pour StackinSat

Comme je l’annonçais à plusieurs reprises cette année, nous avons l’ambition d’étendre notre activité en Europe ; nous sommes déjà présents en Belgique, en Suisse et au Luxembourg. Pour rappel, nous avons lancé il y a quasiment un an notre premier partenariat de distribution en marque “grise” (communiqué de presse ici). Nous avons multiplié ces partenariats tout au long de l’année 2021, principalement via des Conseillers en Gestion de Patrimoine (CGP), qui contribuent aujourd’hui à environ 30% de notre acquisition client. L’intérêt des CGP pour bitcoin s’est accéléré cette année suite notamment à la normalisation du bitcoin auprès des institutionnels et surtout à la forte augmentation du prix cette année passant de 23 600€ à environ 42 100€ (le 29/12) soit une augmentation de 80% en 2021. Rogzy a publié une rétrospective de Bitcoin sur 2021 que je vous recommande vivement ici.

Nous voulons donc capitaliser sur ce succès commercial en déployant la même stratégie dans les autres pays européens en commençant par les pays du sud. (Portugal, Espagne et Italie). Les populations de ces pays montrent un intérêt pour Bitcoin encore plus important que celui des Français. Le statut PSAN n’est pas passportable dans les autres pays européens, mais il montre aux régulateurs des différents pays que nous sommes déjà en conformité sur le plan réglementaire. Le Parlement européen travaille actuellement sur le règlement MiCA, qui s’inspire fortement de ce qui a été fait en France avec le PSAN. StackinSat sera bien évidemment l’un des premiers candidats à l’obtention de ce statut dès son entrée en vigueur.

Source : CoinMarketCap

Nous avons aussi décelé en 2021 un intérêt de la part des entreprises pour placer du Bitcoin dans leur trésorerie. En effet, certaines entreprises ont profité de la crise COVID — comme les entreprises de la Tech par exemple — pour se développer plus rapidement que prévu et ainsi accumuler énormément de trésorerie. Ces sociétés ont bien conscience que l’inflation galopante va ronger de plus en plus leur pouvoir d’achat. Je suis d’ailleurs convaincu que ce thème devrait émerger lors de la campagne présidentielle 2022 et pourrait amener Bitcoin sur le devant de la scène politique.

Ainsi, je vous annonce que nous allons lancer très prochainement StackinSat Pro. Cette plateforme sera aussi simple d’utilisation que celle destinée aux particuliers et proposera exactement les mêmes services — dont je viens de parler plus haut — avec un univers graphique un peu différent et un support client dédié. Cette offre s’adressera aussi bien aux petits entrepreneurs qu’aux freelances, aux professions libérales qu’aux holdings patrimoniales, bref toutes les sociétés qui n’ont qu’un seul mandataire social dans un premier temps. En effet, nous ne voulons pas cibler les plus grosses sociétés pour le moment pour des raisons de gouvernance et de gestion de clés privées lorsqu’il y a plusieurs dirigeants.

Nos partenaires distributeurs, principalement les CGP, pourront également proposer cette nouvelle plateforme à leurs clients. J’en profite ici pour rappeler que nous recherchons un responsable des partenariats qui s’occupera de mener à bien ces missions.

Deuxième Itération : Service de paiement Bitcoin / néobanque (à partir de 2023)

Comme nous venons de le voir, la stratégie de StackinSat est d’abord centrée sur l’épargne et l’investissement. Néanmoins, la vision long terme de la société est clairement orientée sur l’usage en tant que monnaie et surtout de moyen de paiement à travers l’utilisation massive du Lightning Network (LN) — c’est cette technologie qui est utilisée au El Salvador.

En effet, cet usage deviendra, selon nous, une norme dans les pays qui ont une devise faible très inflationniste — notamment en Amérique centrale, du sud et en Afrique. Bitcoin coexistera avec les monnaies FIAT comme l’euro, le dollar US et CA, le yen, la yuan, le franc suisse ou encore la livre sterling mais les autres sont, selon nous, inéluctablement amenés à disparaître au profit du Bitcoin. Nous sommes convaincus — et nous ne sommes pas les seuls à le penser — que Bitcoin deviendra un étalon monétaire mondial dans les prochaines années.

Cette révolution monétaire ne se fera pas facilement et prendra du temps. C’est une évidence. Il faudra donc être extrêmement pédagogue et surtout très patient. StackinSat fera partie des sociétés qui chercheront à démocratiser cet usage auprès du grand public.

La première étape sera de familiariser nos utilisateurs au Lightning Network en leur permettant de s’envoyer des petites sommes pour des frais quasi inexistants. On peut également imaginer répliquer ce que nous faisons actuellement avec le DCA en utilisant le LN. C’est un formidable cas d’usage : cela permettrait d’investir dix centimes d’euros toutes les heures, par exemple.

Nous prévoyons à plus long terme de lancer une carte de paiement, avec un compte en euro et en LN, notamment à travers une application mobile qui intégrera un wallet LN. Je rappelle que les frais de transaction sont extrêmement faibles sur LN et c’est surtout un réseau très scalable avec une quantité de transactions par seconde (TPS) extrêmement élevée — et surtout extraordinairement plus que les réseaux de paiement traditionnels et avec un settlement instantané (ce n’est pas le cas du système traditionnel).

Source : Bitcoin Magazine

Nous travaillons d’ores et déjà sur une solution de paiement en Bitcoin pour les entreprises que nous proposerons aux bars et restaurants de Biarritz à l’occasion de la Surfin’ Bitcoin en août 2022 (je croise les doigts pour qu’on puisse y arriver dans les temps !) et à toutes sociétés (physiques ou digitales) qui souhaiteraient proposer le LN comme moyen de paiement. L’idée est de reproduire la logique de ce qu’il s’est passé avec Bitcoin Beach dans le petit village de El Zonte, là où tout à commencé au Salvador. Je vous recommande vivement la lecture de ce blogpost de nos amis de Galoy à l’origine de la création du Bitcoin Beach Wallet qui retrace merveilleusement bien cette histoire incroyable : ici

Pour approfondir le LN sans être trop technique non plus, voici une vidéo à regarder sans modération.

Sachez tous que StackinSat souhaite être l’une des sociétés les plus en pointe sur la technologie du Lightning Network. C’est la raison pour laquelle nous nous sommes rapprochés du laboratoire de recherche de l’UPPA par l’intermédiaire de son directeur Richard Chbeir il y a 1 an. Nous avons intégré depuis la chaire de recherche OPEN CEMS en investissant 250k€ sur 4 ans.

L’objectif de ce programme de recherche est de travailler à l’amélioration de différents aspects du protocole LN. Ce réseau de paiement fonctionne depuis maintenant plus de 3 ans, et comme tout projet open-source, de nombreux points peuvent encore être améliorés concernant la confidentialité, la résilience, la sécurité, la simplicité d’utilisation…

Plusieurs sujets sont actuellement à l’étude, ou du moins soulevés par les développeurs du LN. C’est sur ces points concrets que l’équipe de l’UPPA démarrera dès le mois prochain par des travaux de recherche, notamment sur la confidentialité et la gestion de la liquidité, en espérant concrétiser cela par des développements qui bénéficieront à l’ensemble de la communauté.

Beaucoup de bitcoiners misent énormément sur le Lightning Network pour permettre la démocratisation du Bitcoin dans le monde entier. Le protocole est encore jeune et les équipes de recherche et développement petites, c’est pourquoi il était important pour nous StackinSat, d’apporter notre contribution.

> Surfin Bitcoin comme outil de développement stratégique long terme pour StackinSat

Comme je le disais plus haut, StackinSat est très engagée dans la démocratisation mass market du Bitcoin. Notre marque Surfin’ Bitcoin est la matérialisation de cet engagement.

Nous avons réussi à construire le plus gros événement bitcoin en France et notre ambition ne s’arrête pas là. Nous voulons faire de Surfin’ Bitcoin la marque de référence en Europe sur l’éducation et l’évangélisation du Bitcoin auprès du grand public afin de leur faire comprendre Bitcoin sous tous les angles (tech, économique, réglementaire, monétaire, social, etc).

Nous étions plus de 700 participants pour l’édition 2021. Tout le monde en garde un excellent souvenir (mon post mortem de la conférence ici et toutes les interventions de la plénière ici). Nous espérons au moins doubler le nombre de participants l’année prochaine, la demande d’ores et déjà est très forte pour août 2022. La conférence se déroulera toujours à Biarritz pour marquer encore une fois notre attachement profond au Pays basque et aura au moins une journée 100% en anglais pour aborder les sujets plus techniques sur Bitcoin et Lightning Network.

Nous avons même décidé de créer une société dédiée, filiale à 100% de StackinSat, qui proposera, en plus de notre conférence flagship organisée fin août à Biarritz, plusieurs formats de contenu pédagogique mais aussi d’autres événements tout au long de l’année en élargissement le plus possible la cible avec pourquoi pas l’organisation d’une compétition de surf ainsi qu’un festival Surfin’ Bitcoin.

Cette stratégie, au-delà d’être un engagement pour notre cause, est aussi le meilleur moyen pour nous de faire connaître les produits et les services de StackinSat. C’est donc un excellent outil d’acquisition client.

Je vous souhaite à tous une excellente année 2022 avec toujours plus de Satoshis !!!

Les bitcoiners FR au El Salvador — Novembre 2021

--

--

Jonathan Herscovici

Founder & CEO StackinSat — #Bitcoin lover & addict - Angel Investor — Founder @WeSave_FR (acquired by @Amundi_FR in 2019)